voir l'art autrement – en relation avec les textes

Pierre Seghers – La nuit qui vient


 

la nuit étoilée JF Millet
 Jean François Millet – Nuit étoilée

 

 

La nuit qui vient

est-elle étoilée ? Mais que m’importent les étoiles

dans ce cheminement, dans cette migration

Quand l’épaisseur est traversée pour atteindre l’autre soi-même

De l’Autre, fou, et de silence, immobile gisant debout ?

 

La nuit qui vient à ma rencontre, elle a franchi tant de montagnes

Et dévalé tant de collines et roulé tant de galets morts

qui rêvaient d’elle, son souffle a déplacé tant d’astres

Retroussé tant de vagues et courbé tant de joncs

Qu’elle m’emporte, comme un berger dans son manteau

ses bêtes passées à un autre

Seul, retranché de tous, et en lui-même, absent .

 

 

Dis-moi, 

ma

vie 

Editions Bruno Doucey

 

 

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s