voir l'art autrement – en relation avec les textes

Lire vingt poèmes d’amour – ( Susanne Derève)


 

le-sidaner-le-jardin-blanc-au-crepuscule-1924

Henri Le Sidaner – Le jardin blanc au crépuscule

 

 

Lire vingt poèmes d’amour de Neruda

en gardant le doigt sur la page

Fermer les yeux    sentir

que se taire est plus sage

 

 

Lire  les vergers de Rilke, les fenêtres,

les roses,  fol est celui qui ose

se commettre ensuite

à  rimer

 

 

Fol est celui pourtant qui range son crayon

avant qu’aux vergers les automnes

aient fait rougir toutes les pommes

et l’hiver, se morfond

 

 

 

 

2 Réponses

  1. imago270

    s’il est une raison de vivre

    luxe pouvoirs beauté promesses fragiles
    même tout en haut
    de larmes
    l’amour
    flétrit

    s’élever au delà des solitudes
    une raison de vivre
    l’Autre

    est

    en nous
    invisible loin
    proche parmi d’autres

    arbres
    animaux
    insectes minuscules

    enfants
    femmes hommes
    ceux que l’on nomme vieillards

    autres regards
    autres histoires
    autres formes de vie

    ils peuvent nous faire peur
    peuvent nous blesser
    peuvent nous tuer

    mais tous ont ce pouvoir infini
    de nous faire retrouver
    le goût de la vie

    don
    ouvrir les yeux
    un pouvoir magique
    à transmettre aux Autres

    J'aime

    03/22/2020 à 15 h 43 min

    • susannedereve

      on voudrait le posséder ce pouvoir … Merci !

      J'aime

      03/22/2020 à 22 h 46 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s