voir l'art autrement – en relation avec les textes

Andreï Poliakov- Débarquement chinois (59-60)


 

Nicolas de Stael. Nature morte au verre 1954 50x63

   Nicolas de Staël – Nature morte au verre

 

 

        Tu ne demandes donc pas grand-chose

à la muse étrangère ?

         tu lui dis, permets-moi de pleurer tout cela,

et elle ne pleure toujours pas ?

 

 

 

 

Elle ne pleurera pas

 tant

         que tu es vivant

et respires

dans l’envers de ton sommeil glacé,

         tant que tu fais tourner

avec une seule main  –

         comme un mot  –

         un petit verre,

et avec

ton autre main,

        comme un petit verre  –

        un mot ! »

 

 

 

Débarquement chinois

editions Novoje izdatelstvo , Moscou.

Revue Rumeurs Novembre 2018 (extraits)

traduction Katia Bouchoueva

 

 

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s