voir l'art autrement – en relation avec les textes

Poèmes du Gévaudan – II (Susanne Derève)


   Photo-montage RC

Tu dors en haut
pendant que je dors en bas


ou peut-être est-ce l’inverse

Il y a en haut la douceur des draps
sur l’oreiller l’ébauche d’un poème


en bas les herbes folles

le vent dans le noyer
et puis ton pas dans l’escalier

2 Réponses

  1. Martine Ledoux

    Comme c’est joli Susanne, je reconnais bien là tout ton talent !!

    J'aime

    09/06/2020 à 6 h 41 min

    • susannedereve

      Merci Martine , et mes amitiés en ces moments douloureux pour toi, c’est toujours un plaisir d’échanger avec toi

      J'aime

      09/06/2020 à 21 h 35 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s