voir l'art autrement – en relation avec les textes

Poèmes du Gevaudan V- (Susanne Derève)


Photo RC (vers Nasbinals)

 

 

Comme elle regrette infiniment ,  ces hauts plateaux

sous le vent ,

les prairies d’altitude offertes au  ciel d’été ,

vastes, blondes , solitaires, et pourtant finies ,

où le regard ne se perd pas comme il s’égare en mer

mais s’arrime aux tourbières, aux moissons,

aux troupeaux , aux noires boursouflures du basalte,

aux longs soubresauts de la terre, à ses cascades ,

ses ruisseaux,   et sans doute  


Oiseau tête

      Arlequin

           Damoiseau


 
les as-tu ciselés  patiemment à mon pied, à ma main,

en me prêtant tes ailes pour les rejoindre

au-delà des sentiers, des gorges, des ravins

où se perdait le chant de l’eau,
 

Oiseau tête

      Arlequin

           Damoiseau


 
Les bancs sombres des sapinières, les hameaux 

ceinturés de pierres, les églises, les clochers, les vitraux   
 

 

chacun reflétait le ciel à sa manière,

et ton vol les embrassait toutes,

Oiseau.
 
 

 

Inspiré d’un poème de RC   « Oiseau tête  »

http://welovewords.com/documents/oiseau-tete
 
 
 

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s