voir l'art autrement – en relation avec les textes

Pierre Seghers – le phénix et les autres


L’oiseau qui chantait dans le feu, c’était le phénix,
Depuis il patronne une lessive, une compagnie d’assurances.
La bête qui vivait dans le feu, la salamandre,
D’elle on ne sait plus rien, c’est un poêle d’appartement.
Le char qui roulait dans le ciel, celui du soleil,
Il est devenu épicerie à succursales, maison de primes.
Et là-haut encore, l’astre des nuits et de l’amour,
Vénus, quoi, c’est une marque de soutiens-gorge.
Tout ceci, tout cela, des hommes, des poètes…

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s