voir l'art autrement – en relation avec les textes

Causses – (Susanne Derève)-


photo RC – Causses

.

Ondulant à perte de vue dans la lumière,

les courbes blondes des prairies 

griffées de la pierre grise du calcaire,

le sillon brun des labours

et les vertes dolines

.

où le vent frais balaie la chaleur de midi,

berce dans les sous-bois les strates accumulées     

d’anciens automnes. 

.

Résonne de loin en loin  

l’écho d’un pas,

le craquement assourdi du bois mort …

.

Soleil.

Le long dimanche de fiançailles

d’une fin d’été   

avant les noces blanches d’hiver.

.

On se prend  à rêver de chemins effacés,

de villages engloutis sous la neige,

du tintement des pelles sur les seuils,

de ciels de cire ponctués de fumées grises,

.

comme si l’oubli n’était en toute saison

le cœur de ce pays, son âme claire

sa  terre promise

.

2 Réponses

  1. On pourrait s’appuyer là,
    allongés,
    dans la large main
    de la plaine suspendue.

    L’espace n’est plus restreint,
    mais on se doute bien
    qu’il s’arrête quelque part,
    même si on n’en perçoit pas
    les limites.

    L’élargissement
    viendrait de la marche,
    du parcours,
    où s’allège la masse
    du causse
    placé sous le couvercle
    obtus du ciel.

    On est dedans,
    avec des repères éparpillés :
    quelques roches en émergent
    sombres, des herbes jaunes.
    Elles en allègent le poids.

    C’est un lieu étrangement familier.

    On pourrait s’y appuyer
    comme sur un balcon
    solide et ferme,
    ainsi le sont également
    les maisons de pierre.

    Les arbres y sont rares,
    on les oublie,
    comme on oublie de vent
    qui traîne ses pinceaux de lumière
    entre les nuages.

    A force de le parcourir
    de l’avoir en soi,
    on ne le découvre plus:
    …on l’habite.

    RC – nov 2021

    J'aime

    11/15/2021 à 19 h 22 min

    • susannedereve

      s’y appuyer comme sur un balcon solide et ferme,
      elle me plait beaucoup cette image … regarder le monde de chez soi en somme …
      et sans être dérangés on peut le dire …

      Aimé par 1 personne

      11/15/2021 à 20 h 26 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s