voir l'art autrement – en relation avec les textes

Bai Juyi – Première visite aux monts Taihang –


Shi Tao – Mists on the mountain

.

Première visite aux monts Taihang

Le soleil ne brille pas en cette froide journée

les sommets du Taihang se perdent dans la verdure

bien qu’on les dise dangereux

je m’y aventure seul aujourd’hui

mon cheval glisse sur les sentiers gelés

qui serpentent comme des entrailles de mouton

mais si l’on compare ce chemin à notre société

il est uni comme la paume de la main.

.

Les bambous devant la fenêtre de Li Ziyun

.

Ne les taillez pas pour en faire une flute ornée de

     phénix

ne les coupez pas pour en faire une canne à pêche

Quand toutes les fleurs et toutes les herbes seront

     flétries

vous les aurez gardées pour les contempler sous la neige

.

Shi Tao- Bamboo shoots

.

Chants des regrets éternels et autres poèmes

Traduit du chinois par Georgette Jaeger.

Collection Orphée

La Différence

.

Bai Juyi (772-846), l’un des plus grands poètes de la dynastie des Tang.

Ses conseils à l’empereur lui valurent l’exil au Sud de la Chine.

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s