voir l'art autrement – en relation avec les textes

Paroles – (Susanne Derève)


Giuseppe Penone – main de bronze agrippant un arbre ( il poursuivra sa croissance sauf en ce point)
Une romance aux doigts de fée 
Paroles   
celles que tu me soufflais ce matin 
au réveil

sitôt enfouies  pour aller les semer
à midi  dans un jardin de roses 
en sommeil

Soleil
Peut-être faut-il  l’hiver 
pour éprouver ce qu’est un arbre

sa grande ossature  endormie 
ses plaies  ses lézardes
ses  mains pâles

et la tienne  au poinçon 
gravant le bois tendre
du tronc





poème lu par Nicolas Granier – 7/06/2022

Une Réponse

  1. Pingback: Nicolas Granier – Brève de poésie (Susanne Derève) – | Art et tique et pique- mots et gammes

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s