voir l'art autrement – en relation avec les textes

Roland Reutenauer – fin de nuit


   

photo-montage RC

Nous planons comme des roches
nous n’avons aucune peine à redescendre
sur le tapis d’asphodèles et d’ordures
le jour ouvre un œil le gauche
toutes mes images s’y engouffrent
me restent les entortillées syntaxes
d’un bouquin pansu que j’ai mis en perce
pour affronter quoi
je demande à part le jour
qui se montre ?

extrait de « graminées au vent » ( Rougerie)

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s