voir l'art autrement – en relation avec les textes

Rose Ausländer – Moi une petite fleur –


Photomontage RC
Moi une petite fleur


Pourtant les roses 
hautes comme l’été 
les papillons 
les ailes des mouettes 
au-dessus de la rivière

Non
Je n’oublie pas 
les années marquées au fer
je n'oublie pas 
que des bottes 
ont piétiné l’arc-en-ciel 
qu’elles s’apprêtaient 
à nous transformer en 
roses de feu papillons de feu ailes de feu

pourtant hauts comme l’été 
le parfum
les ailes doubles au-dessus de la rivière 
l’or sur ma peau

et les roses mortes 
après la nuit

Ich eine kleine Blume


Dennoch Rosen 
sommerhoch 
Schmetterlinge 
Möwenschwingen 
überm Fluβ

Nein
ich vergesse nicht 
die eingebrannten Jahre 
ich vergesse nicht 
daβ Stiefel
den Regenbogen zertraten
daβ sie sich rüsteten
uns zu verwandeln in
Feuerrosen Feuerfalter Feuerschwingen

dennoch sommerhoch 
der Duft
die Doppelflügel überm Fluβ 
das Gold auf meiner Haut

und die toten Rosen 
nach der Nacht


       **
                   

ich spiele noch – je joue encore

traduction alba chouillou

LE BOUSQUET-LABARTHE éditions

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s