voir l'art autrement – en relation avec les textes

Earendel – (Susanne Derève) –


Galaxie de la Roue du Chariot ( téléscope James-Webb )
 
Doux logis,mol édredon d’hiver voué au roulis 
sonore des tempêtes,
la pluie battait fort aux fenêtres.  
Haranguant le vent,je rêvais de varangues livrées 
aux nuits d’étoiles, 
aux insolentes moissons du Ciel que me contait 
Le Monde *.

Earendel,ta flamme éteinte poursuivait son chemin 
tandis que La Grande Ourse, dans les mains 
du Sculpteur,abandonnait la Roue de son Chariot 
ailé au feu de galaxies lointaines,

à des millions d’années-lumière de nos soleils, 
dans des ornières célestes où la boue des chemins 
s’ornait de sombres nébuleuses et de poussières 
d’astres…

Big bang, sarabande cosmique dans le premier milliard d’années de l’Univers: supernovae,trous noirs,comètes,astéroïdes…

Deçà mes volets clos cinglait la pluie maligne, 
elle noyait ciel et terre dans le temps sidéral, 
et moi,le nez dans les étoiles,je cherchais 
le sommeil,mol oreiller sur les oreilles,
mes fenêtres donnaient sur la mer… 

*- très librement inspiré de l’article du Monde du 29/08/2022 :

Télescope James-Webb : son album de l’été ( David Larousserie) –

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s