voir l'art autrement – en relation avec les textes

Sonnet de la vie rétrécie – ( RC )


Trish Thomson


Je n’ai pu saisir les fleurs maigres,

qui ont échoué aux dents

des apprentis funèbres :

– déjà s’était retiré le sang,

des fleurs sèches et anémiques –

         comme leurs couleurs :

leurs feuilles d’acier surpiquent

mon front ceint de douleur

Devrais-je porter ce carcan,

la marque infâme

d’un lent rétrécissement ,

la corbeille de soif ,      de l’âme

                 qui sèche sur son pied,

où se glisse la caresse du roncier ?

RC

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s