voir l'art autrement – en relation avec les textes

Pierre Seghers – entre les mailles des buissons


photographe non identifié

Entre les mailles des buissons
Pris à la nasse d’eau des sources
Il vécut dans la fosse aux ours.

O le temps des maisons du vent
Il a campé sur l’océan
Il a mangé le pain des vagues,
Il but l’hiver avec l’été

Le chien de peur à son côté
Le ciel a rongé son visage.
Tous les paluds ont la vérole

Il eût fallu tant de parole
Pour proclamer ce qu’il savait
Que dans le vent, la boue, la colle
Il traînait des semelles folles
De silence et de vérité.

Quand les marais perdaient sa trace
Il était l’hôte de l’espace
Il mâchait l’herbe et le roseau.

Et sur les routes de Décembre
Il brûlait de gel et d’attendre
Le dernier des quatre chevaux

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s