voir l'art autrement – en relation avec les textes

Georges Castera – Accent circonflexe sur le A –


Salvador Dali – Figura de perfil

.

Je sortais quelquefois de la blessure
ouverte de la mer
telle la dernière minute de ton regard
vers les paroles invisibles
qu’on ne peut toucher du doigt
matière tambourinante des rêves
dont les notes sont de grandes cages
d’oiseaux
où toutes nos mémoires
sont sur la plus haute tige

dans le silence mal ponctué
la première porte qui s’ouvre
c’est ton corps
embué dans sa déclivité interminable.

.

Georges Castera ( Haïti 1936-2020 )

L’encre est ma demeure 

Actes Sud

Une Réponse


  1. Trois petits points,
    un peu d’espace
    pour imaginer la suite :
    un silence
    entre les guillemets ,
    – et qu’il convient de vivre
    autrement que par l’écrit,
    et la ponctuation…

    On n’imagine pas que ça se termine,
    avec de tous petits points ,
    ( ce n’est que le début d’un chapitre,
    sans suspension ) .
    Pas de tergiversations:
    on renoncera à l’expression
    « nous avons tourné la page »
    pour connaître la suite de l’histoire,
    qui s’ouvre sur l’espoir ,
    et des plus beaux voyages …


    RC – nov 2018

    Aimé par 1 personne

    11/14/2022 à 12 h 04 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s