voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “attaque

Philippe Delaveau – Leçon d’automne


LEÇON D’AUTOMNE

 

photo: John

                      photo:         John Finnan

 

« Les oiseaux sur les peupliers de la plaine des notes dispersées, liquides, vagabondes.

Pourtant la symphonie d’un bel après-midi sous les violons des feuilles

qui tigrent d’ombre leurs arpèges. Pont de pierre bombé, contrebasse.

Altiers violons de verts. La partition repose

Avec la longue élévation de ses sillons jusqu’au sommet de la colline.

Les blanches s’envolent en lançant leurs cris de mer au retour du tracteur puis s’agglutinent, fouillant la terre avec la même obstination. Venues de l’océan, remontant les rivières.

«Semailles» serait le titre du morceau, avec les trilles d’un clavecin sous les doigts de Rameau.

Leçon d’automne et vieil ivoire rouillé, sombre.

Les deux claviers sous la dextérité de l’attaque joyeuse. »

 


En-jeux ( RC )


gravure:  Otto Dix         Les joueurs de carte, 1920, , gravure N°4 sur 11.

 

 

 

 

 

A battre le carton,

Celui-là, protégé par les dieux,

Fera des envieux…

«  Et qui c’est, le patron ? »

 

Les valets défilent,

Roi,          et as de carreau,

Ou bien     cartes de tarot,

Entre les doigts habiles,

 

Les piliers de hantise

Disent une histoire contée,

Dont je n’ai pas les clefs…

Penchent comme tour de Pise,

 

Je me vois comme Alice,

Face à la dame de pique,

Sévère et mélancolique.

Au destin          qui se plisse,

 

Au gré de ces figures ,

Brûlant du trèfle ou du cœur,

Sous les mains des joueurs

Défilent les augures,

 

D’une aventure noire,

Les défis se lancent,

A étaler la  puissance,

Aux prises de pouvoir.

 

Remplaçons les jeux

Par d’autres, géographiques,

Aux frontières politiques,

Etendus d’autres  en-jeux

 

Jouer de l’arnaque,

Pour découper la  plus belle part de gâteau

Aidé de fusils, chars,et couteaux

S’il faut passer à l’attaque…

 

Appétits aiguisés,

Chacun étend son territoire,

Des pays de l’or noir,

Aux châteaux des destins croisés.

 

1944 Noguchi Chess Set; Julian Levy is playing

Noguchi Chess Set;    1944

Ou bien, sur un plateau d’échecs,

Où s’échangent les influences,

En toute indépendance

( Et qui sort son carnet de chèques ? )

 

A travers la planète,

C’est un drôle de tournoi,

Où bataille l’argent roi…

Trop beau pour être honnête.

 

Qu’on se le dise,

>      Aux jeux des puissants,

Décompte des mille et des sangs, …..

C’est de notre vie, la mise.

 

– RC  – 8 juillet   et 18 juillet 2013

 

Ce texte  fait référence  au livre  d’Italo Calvino,  « le  château  des destins  croisés »,

mais  est aussi inspiré  par  le poème  de Jules  Supervielle « les figures »  de  Les amis inconnus – 1934