voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “Aytekin Karaçoban

Aytekin Karaçoban – Temps étrange


Rare Roman Bronze Parade Mask of a Cavalry Officer
masque romain de cavalier – bronze

J’ai ouvert la porte pour toi
l’air printanier s’est engouffré.
Quelle précipitation
comme l’enfant qui ne saurait attendre son tour !

Il est entré
avec le bruit des grues sur leur chemin de migration,
avec une grappe de soleil sur une branche de mimosa,
avec ton insouciance, ce jour d’hiver.

Il a traversé nos regards, notre baiser.
Rempli les orbites du masque de bronze.
Un instant, il s’est arrêté aux tic-tacs de la montre à gousset.

Avec son doigt, il a vérifié la poussière des livres
avant de courir goûter le repas, sur la cuisinière.
Il a roulé dans notre lit, palpé nos oreillers.

De là, vite, il a pénétré dans la salle de bain,
volé la lavande d’un savon,
sauté par l’étroite lucarne sur ailes d’un moineau.

-Tu vois ?
-Quoi ?
-L’air du printemps sur les ailes du moineau.

Nous regardions le même endroit,
nous ne voyions pas la même chose.


Brassens et les poètes – (Susanne Derève)


Nocturne – Cimetière marin de Sète

 

 

Chante, Brassens,   la plage de Sète

et le mistral  

le cimetière marin dévisage la mer                           

de ses pierres gravées

et la mer immobile  vibre

sous le grand ciel aveugle de l’été

 

Chante, et que chantent après toi

dans les jardins de Sète

les poètes de  Méditerranée

El-Atat,  Al Hamdani,  Karaçoban

 

De leurs lèvres naissent   les failles de l’enfance  

la source et l’embouchure du fleuve *

les Mille Nuits de Bagdad et les murs des prisons

le nœud coulant de la sueur

la poignée d’eau sur le visage **

 

Le vent porte un parfum de grenade et de rose

et roule sous mes doigts le grain des pierres

de Baalbek,

volent les cendres de l’exode

 

 

 Chante, Brassens, la plage de Sète

et le mistral

et que  ta voix, avec leurs voix mêlée,

tisse une longue  villanelle   

un cantilène de mots  que  rebattra la mer

pour n’en conserver que l’écume

l’hème brillante du poème

 

 * Rabih el- Atat   Humeurs vaganbondes https://terresdefemmes.blogs.com/mon_weblog/2019/03/rabih-el-atat-dans-l%C3%A9mail-de-la-tasse-une-fissure.html

** Aytekin Karaçoban Images instantanées Revue Ayna  http://revueayna.com/portfolio/aytekin-karacoban-2015/

Salah Al Hamdani –  Entretien avec Bruno Doucey https://www.youtube.com/watch?v=tWgGhx9pSJw

http://www.sete.voixvivesmediterranee.com/