voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “Claude Simon

Claude Simon – l’herbe – extr


peinture Juan Miro: oiseau et femme dans la nuit - 1944 Detroit

 

 

Un ticket d’entrée au musée Miro de Barcelone, d’une trentaine d’années, un fragment de chapelet en nacre, une multi-prises, un rouleau de pellicule non développé, un paquet de mouchoirs en papier poussiéreux, un petit livret indiquant les calories des aliments, des épingles à cheveux et des trombones, un minuscule tournevis, un paquet de pastilles Vichy entortillé sur les quelques bonbons restant, deux bracelets en toc oxydés, la médaille d’argent entourée d’ivoire de mon berceau et un petit sac plastique contenant des feuilles mortes en chemin vers la poussière, un peloton de ficelle rouge pour cadeaux, un porte serviette en ivoire avec mon prénom gravé en italiques, de petits écouteurs et des enveloppes vierges dans un étui, plus des crayons aux mines usées mais pas de taille crayon.

Sauf que ces tiroirs ne sont pas miens, pas les bons. Alors, je pense que je pourrais y mettre, en vrac ou dans une boite comme celle de Marie, le contenu de celle-ci « de boutons dépareillés, de chaînettes d’or (ou plaquées or) et de vieilles boucles de souliers en cuivre… »

 

(l’Herbe –                    Claude Simon )


Claude Simon – Citation de J Luis Borgès


photographie: Matt Stuart

 

« Je crois qu’il y a une extraordinaire nouvelle de Borges où il raconte qu’un architecte
paysagiste dessine un parc avec des statues, des pavillons, des petits lacs, des allées. Quand
le parc est fini, il s’aperçoit qu’il fait son propre portrait. Je trouve que c’est une parabole
admirable. On ne fait jamais que son propre portrait »
Claude Simon

Tout un pdf  autour de Claude Simon est disponible aux carnets d’Eucharis

 

Claude Simon, est l’écrivain phare des Editions de Minuit:

-La  Bataille  de Pharsale,

-Le Vent  ( tentative de restitution d’un retable baroque)

-la Route des Flandres,

-l’Acacia

-Leçon de choses

-Les Georgiques

-Tryptique

-Histoire

-Les corps conducteurs

J’ai lu trois d’entre eux,  et écouté la version audio de la « Route des Flandres »… impressionant.