voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “clément

Dans le mystère des bois – ( RC )


photo perso – Lozère octobre 2020

Il y a encore quelques hommes,
pour recueillir des dons d’un ciel
de novembre, étrangement clément .

Ceux qui arpentent les forêts,
se guident sur les chemins
presque complètement enfouis

sous l’ocre des feuilles.
La terre aimable a caché l’été ,
sous les jaunes et les oranges.

La sève se retire des arbres,
se préparant à l’hiver,
le petit peuple des champignons en profite .

Ce sont peut-être de petits gnomes
qui montrent leur visage,
en dansant en cercles serrés.

Dans le mystère des bois,
commencent à roder les brumes
entre les roches de Huelgoat .

Certains y verraient les fées
qui font leur cueillette d’herbes
de cèpes et d’amanites.

C’est de leur cuisine
que les brumes
s’enroulent dans la futaie .

Si les doigts du vent font silence,
c’est peut-être leurs pas sur les feuilles sèches
que tu entendras,

mais ne t’attends pas à les surprendre,
car leurs robes les cachent
et nos yeux ne peuvent les apercevoir.

Forêt de Huelgoat - Automne 2017 - Lit de rochers
photo lecocon : forêt d’Huelgoat

cet hiver à venir qui se cache (RC)


En écho à Nath  (  bleupourpre)….   et ma réponse  sur L’aveu de l’hiver sera assez tôt…

Et cet hiver à venir qui se cache

Soies et cachemires sont à broder
Aux feuilles et racines par l’été érodées
La lumière jaillissante enlacée
Tables paillardes agacées

Accordéons et fêtes en cours
Aux gibiers ruisselants, chasse à courre
L’après-midi digeste de la cuisine des dieux
Porte les plateaux ocres jusque vers les cieux

En attendant des temps moins cléments
Des outrages d’orage, et vents déments
D’un engourdissement allant vers l’oubli
Sous le froid latent des montagnes et des plis.

neige au mont Lozère, photo personnelle

—–

Et la patience des pins restés debout
Encapuchonnés de blanc sur le vert, marabouts
Et l’obstination à ne pas faire deuil
Du chêne blanc, à ses feuilles

Se déroulent sur le causse les saisons
Dont on attend l’improbable horizon
Sous la marche forcée des nuages
Cachant de l’hiver, le vrai visage