voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “crue

Samira Negrouche – Illusion


Résultat de recherche d'images pour "crue oued"

Illusion
mon regard s’abandonne
sous l’eau cristalline
de l’oued en crue
flottaison
mes sens en arythmie
au corps qui se
promène
sur le cours incertain

M’en aller
comme feuille d’automne
et m’oublier au travers
des branches en furie
des eaux ravagées
de la soif inépuisable
des tuiles tombantes
de la maison dégarnie
m’en venir
au petit matin
effleurer ton rivage.

( extrait de L’heure injuste )


Alessandra Frison – On ne peut savoir…


Photo  Bruce Davidson - Chicago  1963

Photo Bruce Davidson – Chicago 1963

On ne peut savoir
si la course est donnée comme part
à partager
jusqu’au fond de l’enseigne
– là au fond à droite –
pour me laisser en oublier la voix
qui compense des wagons de figures
le défoulement d’une journée,
la chambre du monde à l’engorgement
de la gare Centrale
ici est l’embouchure du silence
et à la crue des heures fait suite
un exorde d’images
Milan
qui secoue la fatigue de rester
à regarder et éteindre l’ombre
pour chaque coup infligé
y vivre dedans
c’est le moindre mal.

**

Non si può sapere
se la corsa è data come parte
da spartire
fino al fondo dell’insegna
– là in fondo a destra –
per lasciarmi smemorare la voce
che compensa vagoni di facce,
lo sfogo di una giornata,
la camera del mondo all’ingorgo
della Stazione Centrale,
qui è la foce del silenzio
e segue alla piena delle ore
un esordio di immagine
Milano
che scuote la fatica dello stare
a guardare e spegnere l’ombra
per ogni colpo inferto
il viverci dentro
è il male minore.

*

*


Ile Eniger – C’est


photo  Bruno Mercier

photo Bruno Mercier

C’est

C’est un chemin de moi à moi, j’ai cru longtemps qu’il fallait quelqu’un d’autre.

C’est un printemps derrière
Des saisons d’usinage et des mains de fabrique
Des ablais pour le pain
L’abée qui porte l’eau vers sa dernière crue
Des mots qui suent, sifflotent
Buissonniers et solides
C’est le centre des joies sur les trois-quarts du fil
L’errance d’un temps qui sait prendre le sien
Une histoire d’hier encore aujourd’hui
La seconde séduite
La montagne vieille recouverte de ciel
Les pas de jeune chèvre
La veilleuse d’étoiles
Un pays
La plus petite terre y chante

Ile Eniger