voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “faits divers

Personnages – ( RC )


Anna Malina    anim perso  livre  PERSONNAGE.gif

animation: Anna Malina

Ici, le récit prend une autre tournure:
il y a des êtres qui prennent consistance,
quand les pages se tournent .
L’auteur sait faire s’agiter
les lignes imprimées,
et, au fil des chapitres,
les personnages apparaissent.

Ils commencent à vivre, répondent aux situations.
Leur caractère se dessine,
se précise,
et on ne serait pas surpris de les reconnaître,
si un film s’emparait du scénario.
Ils seraient animés  » pour de vrai »,
mais nous seraient déjà familiers .

Nous les avons déjà rencontrés.
            Ils dessinent leur contour flou
            à l’intérieur même du livre
et peut-être ne demandent-ils
qu’à en sortir.
                                         Le font-ils ?
                  et à l’insu de l’auteur ?

Il est difficile de le savoir,
car, s’ils le font,
c’est quand nous dormons,
et ils s’emparent de nos rêves
pour les transformer à leur guise.
                         C’est pour cela qu’à notre réveil
l’oubli passant au-dessus,  nous ne remarquons rien.

Je me rappelle toutefois,
qu’un jour des personnages
que l’on croyait fictifs,
soumis au rang modeste
de créatures de papier
ont réellement demandé à être reçus
par l’auteur les ayant négligés.

C’étaient des gens bien ordinaires,
certes au profil un peu plat
( pouvant rentrer sans dommage dans les livres),
mais qui étaient parvenus à grignoter ceux-ci
de l’intérieur…
survivant , en se nourrissant du récit même
                  qui n’avait pas trouvé de conclusion.

Bien entendu, c’est une affaire qui a fait grand bruit,
et un dramaturge assez connu
a exploité ce fait divers
pour prétendre leur trouver un autre auteur,
et, par là même les intégrer dans sa pièce
( une pièce qui était toujours en construction…
–    ou plutôt qu’il n’arrivait pas à terminer )…

On peut imaginer le décor classique d’une pièce
de théâtre de boulevard:             un buffet,
      un canapé,           une bibliothèque
une table            où l’on a disposé des assiettes,
                                              et surtout des portes
où les comédiens peuvent passer selon les scènes
de côté cour à jardin ( et inversement ).

Ce qu’on sait moins,
c’est qu’une fois nos personnages
« concrétisés » pour jouer leur propre rôle
dans la pièce –    qui n’était pas encore faite  –
n’ont pas tardé à se trouver
dans la même situation
que celle du livre           dont ils étaient sortis.

                     A la première:
beaucoup de monde voulut assister ,
cette représentation des « six personnages en quête d’auteur »
                ( on allait enfin savoir le fin mot de l’histoire ! ).
Au lever de rideau on ne s’attendait tout de même pas
à ce que le décor soit entièrement grignoté
par les personnages.

Eux-même avaient disparu
                          dans un grand trou
qu’ils sont arrivés à creuser dans le plateau.
                   On ne les a jamais retrouvés.
Peut-être hantent-ils les rues,
les gares ou les ministères
ou sont-ils aller habiter jusque dans nos esprits ?

RC – nov 2019


Epopée orageuse des statistiques ( climatiques) – (RC)


peinture: De Vlaminck - tempête de neige - Musée des Bx Arts lyon

Au vent  de demain, supposé  souffler  fort et haut
C’est  réponse                               à ta lune moribonde
Qui éteint dans son écharpe           son petit monde
Aux filaments  chevelure de vagabondages météo

Il faut  aduler ,                    perchés  sur une  échelle
Les images  vagabondes,         crinières  en tresses
De la cavalcade fantaisiste                      des déesses
Zébrant l’atmosphère,            passages en nacelles

L’étonnement  des  étoilées  – bannières
Se penche jusqu’aux états                    Floride
Rêvant de retrouver bientôt le ciel limpide
Pour tracer leur destin d’astres  – fières

De prétentieuses constructions                  élancées
Il faudra de cette vision,                  qu’on se console
Nous apparaissent géantes       ,       que vues du sol
Mais le vent solaire         pourrait bien tout balancer

En sortant de son chapeau                 quelque ouragan
Quelque tempête à démonter les murs              solides
Des forteresses bordant les plaines                       arides
Assaisonné de       montagnes vertes venues  d’océans

Le temps  se détend, d’un coup                   avec délice
Vomit sur les sols secs,             une  tempête de neige
Etend             un manteau blanc sur les  crètes beiges
Etonnées – comme nous –          d’un soudain caprice

C’est l’occasion à faire parler              les  statistiques
De mentionner, ici et là,                 la terre  qui bouge
Et graver sur les maisons du village   un trait rouge
De l’inondation                 la mémoire du dit historique

La tempête aplatissant les arbres        en pas de géant
Les fauves  lâchés dans la nature,              désorientés
Rescapés  de l’arche  de Noé  –          qui s’est échouée
Et remplir les colonnes  -faits divers         – mais  c’était avant.

Avant,      c’était hier         – Le soleil est revenu, son petit four
Sèche les  décombres ,                                         il faudra repartir
Après le grand  coup de balai                           tout reconstruire
Repartir sur de bonnes bases                  ( dit-on avec humour)

Mais que sont donc ces résolutions
Sans voir plus loin que le bout du nez ?
En catastrophes  futures,                        condamnés
A jouer  toujours, en avenir,              la répétition…

————

— Inspiré  des divers  dérèglements climatiques, tsunamis, ouragans, etc…   et en particulier  du livre grandiose de Laurent Gaudé   « Ouragan », ( Actes/Sud)  qui, – plus  que les éléments météo eux-même, –met en scène des hommes-fauves – désorientés – mais qui restent  fauves malgré tout.

——  voir  en celà  mes  deux parutions  sur Ouragan:

Premier extrait

Deuxième extrait

photo - fond d'écran météorologique

Instigation: la parution toute  récente  de JoBougon

 

parution qui a  sa  « suite »   avec   « le  côté lisse »