voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “fantaisie

Fantaisie élastique – ( RC )


Afficher l’image source
Kate Moss façon Warhol – Amsterdam

Fantaisie élastique,
je suis un être multiforme,
qui délaisse l’uniforme
parcours les rues à sens unique, 


          je change leur décor ,
et parcours tes pensées :
je me laisse guider,
et suis ton chemin sans effort :

( à chaque jour sa peine );
ne m’en veux pas si je repeins
chaque jour avec tes mains ,
         aucun train ne va où je te mène :

Ce n’est même pas le désert ,
quand résonne la musique,
– fantaisie militaire de la clique
cheveux ras,       sans crinière -,
équilibriste sur un fil tendu ,
entre deux pans de montagnes;
         On peut sortir le champagne,
jouer de malentendus :

il reste encore plein de questions
qui tournent dans ma tête ,
comme une moulinette,
( sans plus de précision… )

Laisse moi donc encore le temps,
de murmurer le refrain,
       l’écho s’en lave les mains ,
et te répond que je mens,


de tourments en overdose,
       que je viens seulement,
pour attraper le vent,
et peindre ma vie en rose ,

me fondre dans le paysage :
je suis ici, et partout à la fois :
c’est de bon aloi
d’offrir plusieurs visages :

on me voit encore de dos,
mais toujours à contre-jour
à chaque carrefour ,
sur toutes les photos

C’est pour décrire l’ambiance,
car je suis un être multiforme,
qui délaisse l’uniforme,
et prends toutes les apparences
comme un caméléon
un jour au cirque
( puis voleur d’amphores au fond des criques)
le lendemain en habit de démon .


RC – inspiré en l’occurrence de la chanson de A Bashung

texte paru initialement sur Welovewords


Caresse d’écriture, caresses dansées – (RC )


peinture perso: créée à partir de l’écoute de la musique d’Alexandre Scriabine: — suite n°4

 

Et de la grande feuille, si je la lis
Et si j’y participe,     à cette folie
En lançant des traits d’encre noire
Sur l’espace libre  –  bienvenu- d’écritoire

C’est que j’aime aussi où nous entraînent
Des mots,          le heurt et la mise en scène
Au jeu des miroirs inversés, aux reflets mobiles
Qui font de l’écriture la rencontre habile

D’avec celle et celui ,        qui va lire et rebondir
De sa tête et ses doigts,      au mieux dire
A la fantaisie,      aux profondeurs des pensées
Aux thèmes connus et caresses dansées…

—-

——–NB: caresse dansée est le titre
d’une pièce pour piano d’Alexandre Scriabine.

Une de mes peintures  de cette  suite  –  qui en comporte  6,

a fait l’objet d’une pochette  de CD  de la part de la pianiste  Virginie Dejos,  interprète  de A Scriabine       ( étude, préludes, et sonate n°9) et M Ravel (Gaspard de la nuit)   –  voir son site et écouter des extraits du disque


Albertine Sarrazin – Nous nous étions…


photo: Man Ray

                                                                                     photo: Man Ray

 

 

Nous nous étions promis retour à la Saint-Jean

Pour marier d’amour nos routes vagabondes

Tu me reviendrais pâle avec les lèvres blondes

Toute peine finie avec le long printemps

Sous ma tranquillité cachant le bel émoi

Je m’étais maquillée à l’air des longs voyages

Mais au bar le miroir dénonça nos visages

Lorsque tu m’apparus debout derrière moi

La joie étincela au contact de nos mains

Et nous sommes allés filant la Fantaisie

Jetant à travers champs l’éternité choisie

Pour qu’elle nous revînt au bout des lendemains

Les amants ont franchi les feux porte-bonheur

Ils dorment souriants l’aube les illumine

Les yeux clos tu conduis mes doigts vers ta poitrine

Et je griffe des majuscules sur ton coeur

Albertine Sarrazin