voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “hiéroglyphe

Les momies d’Egypte ( RC )


Art egyptien: buste de Nefertiti

Art égyptien: buste de Nefertiti

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les rives  de l’ hier
Déménagent  dans la crypte
Le sable se désespère
Aux temples de l’Egypte

Aux amateurs avertis
Ceux qui hantent les musées—
–        La statue de Nefertiti
Qui contemple d’un oeil amusé

Les siècles qui passent
Gravés dans la pierre…..
Suivre, d’une histoire, la trace
Perdue dans le désert

Gardé par les sphinx
Et les pyramides
Et l’oeil de lynx
Des regards humides

Des statues en granit ,
Veillant, sous la poussière
Les momies qui ressuscitent,
– Autre stratosphère

Tombent alors,  bandelettes
Témoignant du sauvetage
Des chairs défaites
Dans le sarcophage.

Se soulève avec effort,       le couvercle
Au coeur du tumulus
Les gardiens de bois,    font cercle
En décor de papyrus…

Tous ces objets précieux
Que l’obscurité plombe
A l’abri des cieux
Sous les pierres catacombes

Echappent au présent
Du monde instantané
Avec le calme cicatrisant
Des longueurs  d’années.

L’esprit contemplatif
( ou celui qui s’entête)
Lira , dans les hiéroglyphes
De la pierre de Rosette

Comment voyagent les morts
– Gravures indélébiles  -,
Apparemment sans effort ,
Glissant  sur le Nil

–          Au delà des dynasties
Tandis          qu’au-delà du noir
Se poursuit,     sans modestie
La conquête         du pouvoir


RC – 4 février 2013

art egyptien:  masque funéraire

art egyptien: masque funéraire


Ferrucio Brugnaro – rencontre avec un vieil ouvrier


J’ai vu un vieil ouvrier, aujourd’hui,
un ami cher ; appuyé
à un réservoir énorme
il regardait le ciel et il regardait
ses mains.
Il arborait un large sourire
dans ses yeux rougis par le froid
intense de la neige, brillants
telles des écorces mouillées.
Il me dit, avec un calme doux,
qu’il serait temps pour lui
que vînt la mort : d’autant
qu’il ne dérangerait personne
pour cette circonstance.
Et il continuait à regarder le ciel, le soleil
qui exhalait des mouettes tendres sur la mer.
Son visage semblait une pierre
multiséculaire gravées de hiéroglyphes extraite
des sables.

Source

 

art: pierre gravée nuragique                    Orolio    – Sardaigne