voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “incertain

Tomas Tranströmer – Cartes postales noires


gravure: Hirano Naoya

gravure: Hirano Naoya

I,
L’agenda est rempli d’un avenir incertain.
Le câble fredonne un refrain apatride.
Chutes de neige dans l’océan de plomb. Des ombres
se battent sur le quai.
 
II,
Il arrive au milieu de la vie que la mort vienne
prendre nos mesures. Cette visite
s’oublie et la vie continue. Mais le costume
se coud à notre insu.
 
Baltiques, Le castor astral et les Ecrits des forges, 1989

Samira Negrouche – Illusion


sculpture          Manuel Neri        -Palm Springs Museum

 

 

 

 

Illusion
mon regard s’abandonne
sous l’eau cristalline
de l’oued en crue
flottaison
mes sens en arythmie
au corps qui se
promène
sur le cours incertain

M’en aller
comme feuille d’automne
et m’oublier au travers
des branches en furie
des eaux ravagées
de la soif inépuisable
des tuiles tombantes
de la maison dégarnie
m’en venir
au petit matin
effleurer ton rivage.

(L’heure injuste page 86)

 


Loyan – L’expérience de la fragilité traverse mon visage


Loyan –  ( Laurent Campagnolle), dans  son site, est toujours à la base  de textes  sensibles  et intéressants…-

 

une nouvelle publication, extraite de sa section  Cyclades Cyclamen

ce qui me donne l’occasion de réactualiser un de ses écrits  « anciens »  , du 13 juillet 2004

 

peinture: Alice Neel

 

L’expérience de la fragilité traverse mon visage

la hache s’en est prise à la mer de glace intérieure

et je vis son tranchant – sans imagerie

je suis sur cette crête et son horizon

l’appel aux éléments ne suffit plus à un moment et j’accepte de rejoindre le campement pour y partager respirations et inachèvements

 

 

« l’homme-limites » façonné à tes 17 ans est mort tu en as parcouru l’aire

« l’homme-mythe-dans-son-vaisseau-seul » est mort tu t’es mêlé et transmis dans la beauté de l’altération

« l’être-de-certitudes » se recompose dans tes fibres

 

 

j’entrevois l’incertain

les lois de la physique n’empêchent plus sa lumière de m’atteindre

 

 

 

 

13 juillet 2004