voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “lieu

Georges Séféris – Santorin 03


peinture  en cours  2012  06peinture perso, en cours

 

Penche-toi, si tu le peux, sur la mer obscure, oubliant
le son d’une flûte sur des pieds nus
qui parcourent ton sommeil dans l’autre vie, l’engloutie.

Sur ton dernier coquillage, écris, si tu le peux,
le jour, le nom, le lieu
et jette-le dans la mer, qu’il y disparaisse.


Ivan Blatny – les lieux


 

 

 

 

Ivan Blatny   (  auteur  tchèque )

photo "trouvée", tranformée par mes soins

fait partie de mes  voyages-  découverte…

lorsque je feuillette  au hasard chez le libraire, l’univers de totaux inconnus…  qui par la suite le deviennent moins…  –  et c’est  souvent  une autre  approche  de l’écriture et du texte, poétique  ou moins,  qui capte mon attention.

c’est en tout cas un poète peu connu,  publié  aux  éditions  de la Différence, collection Orphée  1992

 

——————–

 

Les lieux que nous avons quittés continuent à vivre. Le cheval file, l’enfant crie, la mère ouvre la porte : « Ce n’est pas là, ce n’est pas là, alors je ne sais pas ce que c’est devenu. »

Ils cherchent. Ils cherchent quelque chose, s’agitent à travers le logis. Ils cherchent les lieux que nous avons quittés, les lieux où nous étions autrefois. Ils courent à la gare et pensent : la maison. La maison est restée. Où s’en vont-ils ?

A l’enterrement de la sœur. Pour toujours.

Chez le fils. La grand-mère reste. La grand-mère, ils ne l’emmènent pas. Ils laissent chez eux siffler Mélusine. L’horloge, ils ne l’emmènent pas. L’horloge sonne dans une pièce vide.


Lascaux, un lieu de conte et de magies ( RC)


art préhistorique : Vénus d'abondance

 

En réponse  à l’article  récent  d’Arthémisia

 

 

 

C’est un lieu retiré

Il est au coeur d’une falaise

C’est un lieu obscur

Au silence de coquille

C’est un lieu secret

Que les hommes envoûtent

C’est un lieu voûté

Aux piliers incertains

C’est un lieu obscur

Que les hommes ont peint

C’est un lieu sacré

Pour croire en l’avenir

C’est un  lieu enfumé

Par des morceaux de lumière

Qui tremblotent de leur suif

Au moindre courant d’air

C’est un lieu magique

Habité par la chasse

Les entrelacs des bois de rennes

Les chevaux superposés

C’est un lieu d’espoir

Abritant les croyances

Et qui s’offre à nos yeux

De très lointains descendants

 

peinture préhistorique: grotte de Niaux Ariège

 

 

montage perso - 2001

 


Michèle Deschannel — au hasard d’une faille


dessin perso - Bonnecombe

Michèle Deschannel au hasard d’une faille

( extrait dela compilation poétique « dans tous les sens »

Retenir un lieu,
Et laisser fuir une image.
Retenir un mot,
Et laisser fuir une page.

Pour que jamais
Ne s’impose le point
Et toujours respire
La mémoire.

Pressée au cœur d’une
Vague déferlante,
Comment rester goutte d’eau
Vivante ?

Espace en reflet
Sans qui l’inaudible
Serait tu.