voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “lutin

La route tracée de pluie ( RC )


La route tracée de pluie

par Re Chab,

Ta  route est tracée  de pluie  et de soleil

Les ombres s’y allongent et s’y diluent

Dans une  perspective  incertaine

Les allers et retours, et croisées de chemin

Offrent en raccourcis  leurs ornières et leurs dos d’âne

Les reflets des orages dans les flaques

Et celui de ta vie, qui mène comme elle l’entend

Son petit bonhomme  de chemin

Et croise souvent le mien.

C’est à croire que la carte  est écrite,

Qu’il est des rencontres fortuites,

Ou presque,      qui nous retrouveront à l’abri

Aux petits bars de la côte, les odeurs de soupe

de chou-fleur et les fish ‘n chips,

Alors que la mer s’est  suspendue,

Un instant de repos en paysage

Et la lumière au fond de toi

Qui me guide souvent, d’entre les nuages…

18 juin 2012

 

auquel de nouveau Lutin fait écho avec

C’est douloureux et tendre à la fois
la route tracée de pluie
le silence des corps interdits
pliant leur ombre en désespoir

Comme il est doux de traverser les lieux solitaires
dans le dos des marches
descendre le long fil de l’oubli
refusant de dormir
le soir tendu comme l’orage

Il manque la longévité des heures
cogne le cœur
un jour le ciel s’arrêtera de pleurer
creusant la mer de sel
aux couleurs d’un champ de neige

Entre-temps les cheveux poussent
fleurs aquatiques dans les flaques d’eau
la mort n’éteint pas les lumières
glissent nos yeux dedans
les mains retenues

lutine – 19-06-2012


Lutin – Froid bleu – (cold blue)


photo: Steven Dempsey: voir notamment ses photos de " landscapes"

A travers tous les  écrits intéressants  que  nous proposent  les  créateurs  bloggeurs, il est  sûr  que  je n’ai pas  l’occasion de  « suivre  tout le monde »,

et , naviguer  un peu  au hasard, notamment par  rapport à ceux  qui laissent  des commentaires,  permet de les  revisiter…  et donc  d’apprécier  la richesse  de leur  écriture…

C’est le cas  de lutin, dans ses  « secrets  de lutin »

et d’un des articles  de février  dernier: Froid bleu, qu’elle  m’a permis de retranscrire ici..

—-

Repli foetal

alors que la clef est tombée dans l’eau

ce n’était pas une maladresse

cet instant là

lorsque tu as crocheté ton coeur à l’arbre

.

Ce n’était que lassitude

l’envie de partir

courbé dans l’hiver

Et ta main a chassé les étoiles

comme l’on repousse le vent de sable

la clef s’en est allée tout au fond de ta mémoire

éteignant la lumière

 

lutin – 03 – 02 – 2012

 

Fetal downturn ,

while the key  dropped into water

it was not a fumble

this time there

when you have hooked your heart to the tree

.

It was only weariness

the desire to leave

curved in the winter

And your hand  chased the stars

as it pushes the sandstorm

In the bottom of  your memory,   deep, has gone  the key

turning off the light