voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “marches

Un escalier vers l’infini ( RC )


escalier-01

Installation  : David McCracken

  • Je ne sais combien de marches il faut

    pour gravir l’infini.

    On dira qu’il y a le temps,

    puisqu’on nous a promis

    l’accès au paradis :

                Il y a une contrepartie  :
On ne peut y accéder qu’après
avoir laissé son corps
au magasin des antiquités ,
ceci dit on est beaucoup plus léger

et on ne compte plus ses efforts
pour emprunter l’escalier
qui a necessité d’abord
je ne sais combien
de menuisiers.

Au début on est très nombreux
à vouloir accéder à l’infini
que certains appellent
le Royaume des cieux
mais certains s’impatientent

ils trouvent la progression trop lente
–       ( étant pris de doute
sur la destination de la route ,
et pourquoi cette pente ).
Bien entendu pour accéder au ciel

il faut penser à l’essentiel,
non pas au monotone :
et comme pas mal abandonnent
     – ont-ils perdu la foi ?
     – pourtant ils ne portent pas de croix !

Toujours est-il que ,   sur les inscrits
les candidats se raréfient,
c’est ce qui explique,
en toute logique
que l’escalier se rétrécit .

La progression est plus facile,
quand la population est divisée par mille,
   – où sont passés les autres encore
   – ça je l’ignore
car ils ne visent pas le haut.

  • Comme dans les jeux vidéo

    ils sont bloqués au niveau inférieur

    et pour leur plus grand malheur

    ne disposent pas de vie de rechange,

    de quelque astuce ou ficelle

         ( ni de l’aide des anges
qui ne prêtent pas leurs ailes ).
          Et puis — est-ce une vision d’optique,
correspondant aux mathématiques  :
les côtés de l’escalier

sont difficiles à mesurer   :
               la vie éternelle
               ne tient pas compte des parallèles :
ne vous inquiétez pas pour autant:
comme je l’ai dit :    vous avez tout votre temps

déjà vous avez dépassé les nuages
vous êtes sur le bon chemin
à cheval sur votre destin
       n’oubliez pas vos prières,
       ne croyez pas aux chimères

ne regardez pas en bas
–  Attention au vertige !
Progressez comme ça :
         c’est déjà un prodige
        d’avoir quitté la terre

Comment,    vous ne voyez toujours rien ?
Ah ,   mais tous les paroissiens
qui entreprennent ce voyage
                       clés en mains
ne peuvent tirer avantage

de rencontrer les saints
enfin                  pas tout de suite :
la visite,     certes,        ….est gratuite,
mais de ce belvédère
il est difficile de voir St Pierre :

Ce n’est pas un défaut de vision,
mais cela doit beaucoup aux conditions
atmosphériques  :      même avec un guide
             c’est encore Dieu qui décide,
et ses desseins son impénétrables…

Comment ça,           c’est discutable ?
Si vous avez une réclamation à faire
après votre grimpette
            adressez-vous au secrétaire
            qui examinera votre requête…


RC – janv 2017


La tête du monstre de fer – ( RC )


A  JAkovskis    -  tête couchée  2001  -2699

photo perso:               oeuvre  du sculpteur   A  Jakovskis  2001 – europaparkos  Vilnius

 

Au détour de forêts mystérieuses

Les rideaux du soleil

Accrochés dans les brumes

Entre les troncs.

 

Bien sûr, ce qui vient à l’esprit

« les fées sont d’exquises danseuses » *

Et les doigts de lumière

Evoquent les légendes .

 

Celles des esprits des bois ;

Les marches taillées dans le granite,

proches d’un sommet

servant peut-être

 

A enjamber

L’échelle des siècles.

Un rituel du sang

Réservé aux initiés.

 

En progressant de clairière en clairière,

J’ai rencontré le monstre de fer.

Je ne peux expliquer comment

Sa tête seule , échoua là ….

 

Ni quelle bataille,

Avait déchiqueté le temps. .

La tête seule me regardait

de ses yeux vides .

 

La rouille déjà progressait

De jeunes pousses proliférant ;

La nature reconquiert ses droits,

Quelques décennies plus tard ,

 

Elle finira par digérer la face de métal.

Le corps décapité ayant continué sa marche,

Quelque temps, pour finir, avalé par l’étang voisin

Maintenant parcouru par des canards .

 

RC- oct 2014

  • les fées sont d’exquises danseuses ,est le titre d’une pièce pour piano de Claude Debussy