voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “nuque

Guy Goffette – le jardin d’enfance


 

 

 

IMGP2700  Christophe Manguet.jpg

 

dessin – association du clos du Nid, Lozère

 

 

Peuplé de voix et de couleurs,

le jardin d’enfance persiste en nous,

royal malgré la chute et l’exil du roi ;

il rafraîchit les déserts traversés de l’âge,

rattrape l’aveugle dans la musique,

le sourd dans la contemplation.

Toujours ce qui manque à nos vies,

cet innommable vide tout à coup derrière la nuque,

qui nous remplit de regrets, de remords,

de nostalgie, toujours a la forme d’un jardin.


Roger Wallet – ça ressemble à une vie


Résultat de recherche d'images pour "sagan eyes"

photo: Willy Rizzo

 

Ca ressemble à une vie

bonjour tristesse
le titre qui lui a plu il ne connaît
pas l’auteur mis à part du passé
il ne connaît
pas d’auteur Saint-Ex bien sûr comme tout le  monde
et puis l’aîné l’a offert à son frère…

il l’a dans un coin de l’atelier adieu tristesse  /   bonjour tristesse /
tu es inscrite dans les lignes du plafond /   tu es inscrite dans les yeux que j’aime…

ému les yeux que j’aime cette voix…
c’est comme si c’était elle qui lui parlait
et il le relit le sait vite par cœur le poème de P.Eluard        au début

je vous le rapporte je il se sent gauche.      je l’ai lu.
un silence. c’est très…
il se tait
elle est debout elle le regarde
aurait pas dû venir c’est trop… compliqué ?

prenez-en un autre elle sourit. lui : le cœur qui
bat comme un fou là-dedans
la main tremble  elle doit le voir [il pense]. s’approche de la  bibliothèque
la dévisage les yeux le nez la bouche
– le mot rien que le mot le fait frissonner

vous…
rien d’autre.
tourne le dos s’excuse
il sent sa main sur sa nuque       ses yeux sa bouche….

 

(  extrait du site  des  éditions  des Vanneaux )


Georges Vernat – Dämmerung ( crépuscule )


photographe non identifié

photographe non identifié

 

 

 

 

 

‘Il a senti son dos sa nuque se raidir
Ses bras se consteller de brunes moisissures
Il allait raide blanc dans les éclats de rire
Ses petits yeux mouillés plantés sur ses chaussures’

 

Georges Vernat  – Dämmerung    (de Juego y Libertad )

 

plus de renseignements  ?  :  voir  chez  Voxpoesi


Guy Goffette – Le palier


Photo  Bruno Stevens           Somalie

 

 

Le palier

Le soleil debout dans le vert

avec les troupeaux frais

réapprend pas à pas la rondeur du monde

et l’équilibre au convalescent

qui va sous sa propre chemise.

Main posée sur l’échine des jours

il gravit lentement chaque marche du ciel

jusqu’à ce palier derrière ta nuque

où ce qui est advenu

et ce que tu attends

partagent la même ombre

 

 

Guy Goffette

 


Joël Bastard – Bakofè


dessin perso: Kora hop P


Bakofè

 

 

Midi, les ombres terreuses dans les jus noirs se vautrent.

Traînées lentes se mouillent.

Une brebis malingre le museau dans la jarre vide s’immobilise.

Comme cet homme, dos au soleil, à la porte de son carré.

La main dans un foulard de fortune, tête penchée à l’intérieur, la nuque s’offrant au couperet de l’obscurité.

Dedans, le désir enfariné frémit dans un bouillon d’huile dorée

 

photo: incendies en Californie