voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “opinion

Ange empêché – ( RC )


Image associée

peinture:  Odilon Redon ( l’ange déchu )                                    

 

L’ange  s’est , d’un coup de prière
Déplacé du vitrail,
Accompagnant de rayons,

Les âmes sombres,
Là où la lumière renonce,
A  aller plus loin….

Car la porte  du ciel était close,
Sur ce qui suinte,
Davantage  que les larmes,

– celle des cierges –
Vite figées comme ce qui transpire
Des  confessionnaux.

L’ange assistant aux offices,
Aux  cérémonies,et rites
N’émit pas  d’opinion,

Sur ce qui est factice
Dans la religion,
Et sa pratique hypocrite,

La crainte des démons,
La morale  et ses sermons,
Contrition et pénitence…

Malgré une infinie patience,
Finit par abdiquer,
Et,     de guerre lasse,


Voulut reprendre sa place,
En laissant à d’autres,
La lourde tâche

De laver les péchés
– et autres tâches-
méritant l’absolution,

celles dont les  prêtres s’acquittent,
avec l’habitude,
qui sied à leur profession.

Notre ange fut pourtant empêché,
De rejoindre dans l’air pur,
( peint  d’un traditionnel azur ),

Les autres figurant
Un saint Sacrement,
porté dans les airs,
dessiné sur le verre…

Le vitrail étant fêlé,
Peut-être par un jour de tempête ,
Ou bien une figure ailée,
L’ayant heurté de la tête

On avait remplacé,
Le morceau cassé …
La fenêtre maintenant fermée,

Avec du verre armé,( anti-reflets )
Ne permet plus de voir,
La couleur  de l’espoir,
Même à l’aide  d’un chapelet.

Ne pouvant  contempler le ciel,
L’ange ,           sur terre  enfermé,
Est maintenu prisonnier,

Comme lorsque  le gel
Empêche, de nuit comme de jour,
A la vie, de suivre  son cours…

Ainsi suspendue
A la morte saison,
Qu’elle  sangle  et ficelle ;

Ayant comme Icare, perdu ses ailes,
Et avec elles, la raison,
Il fut,          avec les  hommes,       confondu…

Peut-être est-il des nôtres :
–             On ne sait rien de lui …
Peut-être  hante-t-il
les lieux,   la nuit,

avec une  sébile
En appelant aux  apôtres
et autres  saints :

Ceux  qui sont  envoyés ici-bas
Dans le plus grand  anonymat,
et que rien ne distingue des humains :

C’est sans doute chez eux  qu’il faut chercher
( dans les  âmes  grises,
              plutôt que les  églises ).

On dit  que l’ange y est caché,
Ou bien, derrière les esprits, pacifiés..
Préférables  à ceux  qu’on a crucifiés  …


RC – juin 2015

photo ci-dessous  : Lady Schnaps

ange ds l'église


Grand tri d’un au-delà ( RC )


Art:             manuscrits  de l’Apocalypse  (  Saint Sever )  XIIè s

 

 
Si du livre         la page
les aventures dessinées
en bandes de destinées
–     sur plusieurs étages

Les saints auréolés
D’enluminures,  s’empilent
Les cavaliers de l’an mil
Ne  vont  dégringoler

Que  si,      des ciels,       l’éclipse
Ou les hiérarchies ,        reculent
Et qu’ainsi,      le monde bascule
>               Dans l’Apocalypse

Il y a l’ange aux ailes  de feu
Qui surveille la scène
Les hommes à la peine
–        enfin,  les gens de peu –

Que l’on ne voit pas,
Si la bataille  s’engage
Alors que le Malin enrage
Promis au trépas.

Car l’on sait           la terre
Eloignée des cieux
Le domaine de Dieu
Mais         proche de l’enfer.

>       Il faut donc choisir
–        ce n’est pas banal       –
Entre le bien et le mal
Pour bientôt mourir.

Les ailes  déployées
Vers un plus bel azur
Du destin futur,
—>   Pour l’éternité

Ou bien embrasser Satan
C’est alors          rôtir
D’un            autre avenir
Et c’est pour longtemps !

Si c’est notre lot,
Si c’est pour demain
A passer l’examen
Tirer l’mauvais numéro

Ou c’est blanc , ou c’est noir
Peu d’élus, beaucoup d’appelés
Ca va être la mêlée
Pour le purgatoire

C’est là,        le lieu du tri
Avec  ces  salades
…  Tu es dans la panade
Au milieu des cris

–  Origines ethniques ?
–  Vous avez une pension ?
–  Quelles sont vos opinions ?
–  Passé politique ?

Tu viens  de quelle  région ?
Que font tes parents ?
Et quel est ton rang, ?
Et        ta religion ?

………..Il faut être conforme
A l’examen du passé
>    Quand on est trépassé
Et surtout dans les normes.

Si t’as une  bible
Des cheveux blonds
Et puis quelques  ronds
C’est d’ja plus  crédible

Carte  d’identité ?
Sécurité  sociale ?
Et ben t’as la totale
 » On va t’inviter ! « .

Mais  si t’en n’ as pas
– Ni carte  de crédit
Pour le paradis
On étudiera ton cas

Les places  sont limitées
Et puis faut pas  rêver,
Elles  sont  réservées
En enfer,  va donc  t’agiter !

RC  – 16 septembre 2012