voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “problème

Murièle Modely – début


tracés  sur  trottoir  Vllb 02.jpg

photo perso: Villeurbanne  nov 2019

 

je n’ai pas pu relire le livre
problème de vue ou de langue
l’enfance est illisible
les pages indéchiffrables à force d’être mangées
par des mains trop fébriles
je n’ai pas pu le livre, relire, relier
– adieu le cuir, la fibre, le cœur des souvenirs
le temps passe, tout devient noir
comme ma peau
complexe et incompréhensible


Oslo Deauville Ailleurs mathématiques – 2 voix


photo-               Michaël David André

 

 

 

Oslo Deauville          Ailleurs mathématiques – 2 voix

Cette bouche (close):
un son (antérieur) peut-être.

Sur cette pente,
sur ces mains,
un corps dans un temps qui se meurt.

Il coule dans l’interstice de nos visions,
exulte de lenteur.

(Problème)

Sachant que nous sommes ici,
(si)tue moi dans cet espace aux prismes (in)définis,

à la croisée des champs audibles.
(Démonstration)      le v(i)oleur ne veut plus de moi.

Un corps (en dé)coule, une inclinaison.
Il (dé)laisse ma personne vidée de tout bruit,
sur cette pente, ailleurs.

(Réponse)

Je suis ailleurs

publié par le collectif dixit:


Stephan Zweig – le joueur d’échecs


photo: Marcel Duchamp, jeu d'échecs. NB: le célèbre artiste, a fait plusieurs peintures représentant le jeu, il existe aussi plusieurs photographies le montrant en "action"... en voici une

 

Du matin  au  soir, je ne  voyais que pions,  tours, rois  et  fous  et je n’avais en  tête  que   a,b,et  c,  que mat  et roque.

 

Tout  mon  être,  toute  ma  sensibilité se  concentraient   sur les  cases  d’un échiquier imaginaire .

La  joie  que  j’avais  à  jouer , était   devenue un désir  violent, le  désir  d’une contrainte, d’une manie, une  fureur  frénétique  qui  envahissait  mes  jours et mes nuits.

Je ne pensais plus  qu’échecs,  problèmes  d’échecs, déplacement  des pièces.

Souvent ,  m’éveillant  le  front  en  sueur, je m’apercevais  que  j’avais  continué  à  jouer  en  dormant.

Si  des figures humaines paraissaient  dans mes  rêves, elles  se  mouvaient  uniquement à la  manière  de la  tour, du  cavalier , du  fou .