voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “Stagger Lee

James Baldwin – interrogations de Stagger Lee 4 (début)


James Baldwin, conu pour ses positions très affirmées  sur le sort des minorités noires, a publié une  série de poèmes, dont  les « interrogations de Stagger Lee », dont  voici un extrait

 

Enfants de la cupidité, héritiers du pillage,
ils touchent à la fin de leur voyage ‘.
c’est surprenant qu’ils y touchent sans s’étonner,
comme s’ils étaient eux-mêmes devenus
cette terre brûlée et profanée,
le buffle abattu, les tribus massacrées,
à l’infini la plaine vierge gorgée de sang,
la famine, le silence, le regard des enfants,
le meurtre maquillé en délivrance, aguichant
l’oeil démocratique,
et bouches de la vérité et de l’angoisse bâillonnée
l’ivresse du viol dans le parfum du magnolia,
le fruit de leurs entrailles haché menu,
hé ! fils et neveux noirauds, nièces cuivrées,
et la noire queue de Tom tranchée
pour froufrouter sous la crinoline,
pour pendre, le plus lourd des bijoux de famille,
entre les seins crayeux et rosés
de la femme du Grand Homme,
ou pour être cousue a la ceinture
de la chienne créole ou de la. nièce tel
un bout de satin noir et brillant,
lorgnant, lorgnant comme l’unique ceil de Dieu .’
l’espèce brûle de recréer un temps
où nous étions capables de reconnaître un crime.

———————–

Les Inrocks publiant cet article, dont  voici la fin: dans  « soul et litterature »

Stagger Lee, ce mauvais garçon emblématique qui travaille souterrainement toute la culture noire américaine.

Noir, obsédé sexuel, violent, arrogant, hors-la-loi, Iceberg Slim/Stagger Lee incarne tout ce que la grande culture noire de l’époque exhibe, avec une fierté ostentatoire, en une sorte d’antipropagande militante : d’Iceberg Slim à Miles Davis, de Sly Stone à Ishmael Reed, tous les grands artistes noirs de cette époque sont les bâtards flamboyants du satanique Stagger Lee. Leur art violemment expressif, subversivement ironique, dénude et transcende tout ce que la société américaine ne veut pas voir : l’image inversée de ses valeurs ­ son portrait dans la glace, réel et terriblement fascinant.

————————

A  re-penser  au moment où on s’interroge  sur les  causes  du génocide au Rwanda…

 

ou de  façon beaucoup plus proche, sur la Côte d’Ivoire,   voir  l’article  de Telérama

 

photo de reportage: boucherie improvisée...