voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “tremble

Jean-Paul Toulet – Le Tremble est blanc    L’heure qu’il est (fragment)


 

Résultat de recherche d'images pour "face under shadows of leaves black'n white"

Le temps irrévocable a fui.

L’heure s’achève.

Mais toi, quand tu reviens, et traverses mon rêve,

Tes bras sont plus frais que le jour qui se lève,

Tes yeux plus clairs.
A travers le passé ma mémoire t’embrasse.

Te voici.

Tu descends en courant la terrasse

Odorante, et tes faibles pas s’embarrassent

Parmi les fleurs.
Par un après-midi de l’automne, au mirage

De ce tremble inconstant que varient les nuages,

Ah ! verrai-je encore se farder ton visage

D’ombre et de soleil !

 
Paul-Jean TOULET « Chansons » in « Les Contrerimes » (Éd. Emile-Paul frères)


Paul-Jean Toulet (Le tremble est blanc)


 

pierre bonnard 1

            Pierre Bonnard   Jeune fille jouant avec un chien

 

 

Le temps irrévocable a fui. L’heure s’achève.

Mais toi, quand tu reviens, et traverses mon rêve,

Tes bras sont plus frais que le jour qui se lève,

                         Tes yeux plus clairs.

 

A travers le passé ma mémoire t’embrasse.

Te voici. Tu descends en courant la terrasse

Odorante, et tes faibles pas s’embarrassent

                         Parmi les fleurs.

 

Par un après-midi de l’automne, au mirage

De ce tremble inconstant que varient les nuages,

Ah ! verrai-je encor se farder ton visage

                        D’ombre et de soleil ?

 

 

 

Les Contrerimes  Poésie / Gallimard


Françoise Delcarte – Pouvoirs


photo; Willy Dwyer          Echo Park

 

 

 

Pouvoirs

je parle d’une ville, à présent, pour nous deux.
Je parle ma présence parmi tes yeux de plaine.

Je parle d’une allée de trembles, au fond des mains.

J’oublie mes propres mots.
J’éclipse ma mémoire.
Une phrase est ton corps.

J’apprends à me nommer.
J’apprends battre les ailes au fond de chaque nuit.

Je parle vivre ici, sans promesse de temps.

DELCARTE Françoise