voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “vingt poèmes d’amour

Lire vingt poèmes d’amour – ( Susanne Derève)


 

le-sidaner-le-jardin-blanc-au-crepuscule-1924

Henri Le Sidaner – Le jardin blanc au crépuscule

 

 

Lire vingt poèmes d’amour de Neruda

en gardant le doigt sur la page

Fermer les yeux    sentir

que se taire est plus sage

 

 

Lire  les vergers de Rilke, les fenêtres,

les roses,  fol est celui qui ose

se commettre ensuite

à  rimer

 

 

Fol est celui pourtant qui range son crayon

avant qu’aux vergers les automnes

aient fait rougir toutes les pommes

et l’hiver, se morfond

 

 

 

 


PABLO NERUDA – Tes pieds (Tus pies)


LBD167-femme-et-enfant-sculpture-401x600

               LEBADANG- Femme et enfant

 

 

 

 

                                                    TES PIEDS

 

Quand je ne peux regarder ton visage

je regarde tes pieds.

 

Tes pieds. Leur os cambré.

Tes deux petits pieds durs.

 

Je sais bien qu’ils te portent

et que sur eux se dresse

le doux poids de ton corps.

 

Et ta taille et tes seins,

le pourpre jumelé

de leurs pointes dressées

et l’écrin de tes yeux

envolés depuis peu,

le grand fruit de ta bouche,

ta rousse chevelure,

petite et mienne tour.

 

Mais je n’aime tes pieds

que pour avoir marché

sur la terre et aussi

sur le vent et sur l’eau

jusqu’à me rencontrer.

 

 

 

       

            TUS PIES

 

Cuando no puedo mirar tu cara

miro tus pies.

 

Tus pies de hueso arqueado,

tus pequenos pies duros.

 

Yo sé que te sostienen,

y que tu dulce peso

sobre ellos se levanta.

 

Tu cintura y tus pechos,

la duplicada purpura

de tus pezones,

la caja de tus ojos

que recién han volado,

tu ancha boca de fruta,

tu cabellera roja,

pequena torre mia.

 

Pero no amo tus pies

sino porque anduvieron

sobre la tierra y sobre

el viento y sobre el agua,

hasta que me encontraron.

 

 

 

Vingt poèmes d’amour

et une chanson desespérée

nrf   Poésie/Gallimard