voir l'art autrement – en relation avec les textes

Articles tagués “voir

Jorge Luis Borges -Voir.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir que la veille est un autre sommeil
Qui se croit veille, et savoir que la mort
Que notre chair redoute est cette mort
De chaque nuit, que nous nommons sommeil.
Voir dans le jour, dans l’année, un symbole
De l’homme, avec ses jours et ses années ;
Et convertir l’outrage des années
En harmonie, en rumeur, en symbole.
Faire de la mort sommeil, du crépuscule
Un or plaintif, voilà la poésie
Pauvre et sans fin. Tu reviens, poésie,
Comme chaque aube et chaque crépuscule.
La nuit, parfois, j’aperçois un visage
Qui me regarde au fond de son miroir ;
L’art a pour but d’imiter ce miroir
Qui nous apprend notre propre visage.
On dit qu’Ulysse, assouvi de prodiges,
Pleura d’amour en voyant son Ithaque
Verte et modeste ; et l’art est cette Ithaque
De verte éternité, non de prodiges.
Il est aussi le fleuve interminable
Qui passe et reste, et reflète le même
Contradictoire Héraclite, le même
Mais autre, tel le fleuve interminable.

L’autre, le même.


Sylviane Dupuis – au seuil


gravure: Giorgio Morandi - II Poggio al mattino

au seuil

du lieu que tu regardes

nous avons beau écarquiller les yeux

c’est peine perdue d’appeler

dans le noir

ou de chercher à voir

 

qui

de toi ou de nous, désormais

habite l’envers des choses ?

qui sait, et qui ignore ?

 

affrontés comme ces sphynx

qui gardaient l’entrée des cités,

face contre face nous témoignons

de l’immobile mystère

en attendant que le jour

plie

 

 

 

 

Sylviane Dupuis

 

piblié  dans   Anthologie poésie poètes d’aujourd’hui

et à l’origine  ds   La Revue des Belles Lettres     Genève 2007            poème 144