voir l'art autrement – en relation avec les textes

Pare-brise (SD/RC)


 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

                                                         Photo – montages RC

 

 

 

Pare-brise

Telle poésie si on occulte la simple réalité du mot

Brise que j’habillerais de parfums

un souffle tiède sur la peau un pas un élan

un refrain

 

Et d’éloigner la bise

dont le baiser froid du matin glisse

sous le linteau des portes

et couche les fleurs au jardin…

 

 

Il me faut ta main

pour que chante le printemps,

la caresse de l’amant

pour qu’aucune fleur ne meure :

que mes mots prolongent  ces instants…

 

 

 

Avril 2019

 

3 Réponses

  1. imago270

    Beau montage, texte en douceur ! Alors vous allez descendre en Chevrolet décapotable sur La Côte ? Tous mes veux… et… bons vents !

    Aimé par 1 personne

    04/28/2019 à 17 h 39 min

    • merci… c’est un texte collaboratif, Susanne a fait le début, moi la fin.. !

      J'aime

      04/29/2019 à 12 h 29 min

      • susannedereve

        qui me rappelle « Orféo » :

        Le coffre était bourré de fleurs
        ouvert à tous les vents
        On semait le jasmin les odeurs
        et les blés étaient blancs
        Ce devait être en Juin
        On avait remisé les chrysanthèmes
        au jardin des anathèmes
        et pris des chemins de traverse

        Aimé par 1 personne

        04/29/2019 à 20 h 32 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s